Éducation et Développement de la petite enfance
Le 10 octobre, 2019

Le ministre Brian Warr fait part des améliorations à l’éducation de la maternelle à la 12e année à l’occasion de la mise en œuvre continue du Plan d’action en matière d’éducation

La mise en œuvre du Plan d’action en matière d’éducation se déroule comme prévu; en effet, 60 % des mesures ont déjà été menées à bien ou sont grandement avancées. Le Plan, lancé en juillet 2018, met en place un environnement d’apprentissage plus inclusif s’adaptant aux forces et aux besoins des élèves et favorisant la réussite de ceux-ci.

Le travail effectué touche chaque aspect du système d’éducation dans le cadre des neuf domaines ciblés du Plan d’action en matière d’éducation : l’inclusion scolaire, la santé mentale et le bien-être des élèves, les mathématiques, la lecture, l’éducation des Autochtones et la sensibilisation à la culture autochtone, la petite enfance, l’éducation multiculturelle, l’éducation à la carrière et l’éducation coopérative et la formation et le perfectionnement professionnel des enseignants.

Le budget de 2019 a prévu 13 millions de dollars, soit 6 millions de plus que l’an dernier, afin de poursuivre la mise en œuvre des recommandations du Plan et de favoriser l’obtention de meilleurs résultats pour les élèves.

Vous trouverez les faits saillants des progrès réalisés à ce jour relativement aux ressources en enseignement et en programmes dans les écoles et les conseils scolaires dans la fiche d’information ci-après.

La mise en œuvre du Plan d’action en matière d’éducation permet de respecter les engagements pris dans « The Way Forward » (la voie à suivre) pour offrir de meilleurs services et de meilleurs résultats aux résidents. La voie à suivre décrit toutes les mesures prises par le gouvernement provincial pour créer une province forte, diversifiée et dotée d’un niveau de vie élevé, et peut être consultée à thewayforward.gov.nl.ca (en anglais).

« Il s’agit d’une période de croissance et de renouvellement sans pareil pour le système d’éducation de la maternelle à la 12e année, où l’accent est vraiment mis sur la salle de classe et sur le fait de fournir les ressources ainsi que les programmes afin d’aider les élèves à atteindre leur plein potentiel, peu importe leurs capacités. Au moyen du Plan d’action en matière d’éducation, plus de 80 mesures sont mises en place et 350 enseignants seront embauchés sur une période de trois ans afin de s’assurer que les élèves ont accès au soutien dont ils ont besoin. »
L’honorable Brian Warr
Ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance

« La mise en œuvre du Plan d’action en matière d’éducation générera des résultats sans précédent pour les élèves. Les enseignants obtiendront le soutien qui leur est dû. Les progrès réalisés à ce jour à l’occasion de l’avancement du Plan d’action en matière d’éducation sont encourageants. »
Mme Alice Collins, Ph. D. (sciences des religions)
Présidente, Groupe de travail du premier ministre sur l’amélioration du rendement scolaire

- 30 -

Minister Warr Outlines Improvements in K-12 Education through Continued Implementation of Education Action

Pour en savoir plus
Plan d’action en matière d’éducation

« The Way Forward » (la voie à suivre)

Suivez-nous sur Twitter : @GovNL external link  and @EDU_GovNL external link

Renseignements aux médias
Tina Coffey
Éducation et Développement de la petite enfance
709-729-1906, 687-9903
tcoffey@gov.nl.ca

Madame Alice Collins, Ph. D. (sciences des religions)
Présidente
Groupe de travail du premier ministre sur l’amélioration du rendement scolaire
AliceC@mun.ca

FICHE D’INFORMATION

Mise en œuvre du Plan d’action en matière d’éducation
Le Plan d’action en matière d’éducation quinquennal est mis en œuvre en trois étapes. Un an après le lancement du Plan (juillet 2018), 50 mesures ont été menées à bien ou sont grandement avancées et 32 mesures à moyen ou à long terme sont déjà entamées.

Jalons liés à la mise en œuvre
Un nouveau modèle de services de soutien aux élèves a été mis en place dans 80 écoles réparties dans chaque région de la province et devrait être mis en œuvre dans toutes les écoles d’ici septembre 2020.

Ce nouveau modèle prévoit :

  • De nouvelles affectations de spécialistes de la lecture dans les écoles.
  • La création d’un nouveau poste, celui d’assistant(e) en enseignement et en apprentissage.
  • L’augmentation du nombre d’enseignants liés aux ressources éducatives (enseignants-bibliothécaires).

En classe, le tout se traduira par 21 nouveaux spécialistes de la lecture (ce nombre passera à 104 au cours des deux prochaines années), 54 assistants en enseignement et en apprentissage (ce nombre passera à 200 au cours des deux prochaines années) et 13,5 autres enseignants-bibliothécaires (ce nombre passera à 39 au cours des deux prochaines années).

Afin de renforcer les habiletés en mathématiques et soutenir les enseignants de mathématiques :

  • Un programme de bourses est mis en œuvre à l’intention des enseignants de la maternelle à la 6eannée. À ce jour, 115 membres du personnel scolaire de la maternelle à la 6e année ont fait leur demande de bourse afin de mettre à niveau leurs compétences en mathématiques.
  • Six spécialistes de mathématiques ont été ajoutés au niveau des conseils scolaires afin de soutenir les enseignants de la maternelle à la 6eannée.
  • Des améliorations ont été apportées au programme de mathématiques de la maternelle à la 12eannée.

Afin de soutenir la santé mentale et le bien-être des élèves :

  • Un programme axé sur l’apprentissage socio-émotionnel sera intégré au programme d’études à l’automne 2019.
  • Une politique en matière d’enseignement et d’apprentissage adaptés a été élaborée, et des mesures sont actuellement prises afin d’améliorer la coordination des services aux élèves ayant des besoins particuliers.
  • Deux cours sur les besoins particuliers ainsi que des travaux de cours sur l’approche globale de la santé en milieu scolaire ont été définis dans le cadre du programme de premier cycle en enseignement primaire/élémentaire à la Faculté d’éducation de l’Université Memorial.
  • Les responsables travaillent avec les conseils scolaires pour mettre en place de nouvelles politiques et lignes directrices en matière d’alimentation saine qui respectent le nouveau Guide alimentaire canadien.

Afin de soutenir l’éducation multiculturelle :

  • Douze enseignants en anglais langue seconde (ALS) sont ajoutés sur une période de trois ans.
  • Un cadre de l’éducation multiculturelle est en cours de création afin d’élargir les programmes aux élèves d’ALS et d’intégrer les résultats d’apprentissage à tous les niveaux, et ce, afin que l’ensemble des élèves en apprennent plus sur le multiculturalisme.

Afin d’améliorer les possibilités d’éducation auprès des élèves autochtones :

  • Un cadre pour l’éducation chez les Autochtones et une nouvelle politique sur les cours offerts aux Autochtones ont été élaborés en consultation avec tous les groupes autochtones. Les peuples autochtones disposeront alors d’une souplesse accrue et de la capacité nécessaire pour mettre sur pied un programme conçu pour eux.
  • Le cadre orientera l’obtention de résultats et de ressources d’apprentissage qui témoignent de l’histoire, des contributions, des traditions et de la culture des peuples autochtones, et ce, pour tous les élèves.

Afin de favoriser les occasions d’éducation à la carrière et d’éducation coopérative pour les élèves :

  • De nouveaux programmes et cours de carrière intégrant l’apprentissage par l’expérience sont en cours d’élaboration.
  • Le nouveau programme « Skilled Futures » a été lancé au printemps 2019.

Afin d’améliorer l’apprentissage pendant la petite enfance :

  • Le travail lié aux modifications proposées à la Loi de 1997 sur les écoles (Schools Act) sera présenté au printemps 2020 afin de permettre aux écoles d’offrir des programmes aux enfants d’âge préscolaire.
  • Un document de base et un plan de mise en œuvre d’un programme de prématernelle (maternelle à partir de quatre ans) sont élaborés.
  • Des mesures incitatives financières accrues sont maintenant proposées aux éducateurs de la petite enfance pour accroître leur niveau de connaissances professionnelles.
  • Les capacités liées aux occasions d’apprentissage professionnel ont été augmentées, et les compétences des éducateurs de la petite enfance sont améliorées.

Afin de soutenir la formation et le perfectionnement professionnel des enseignants :

  • Diverses nouvelles occasions d’apprentissage professionnel sont maintenant offertes aux enseignants.
  • Le Ministère, la Faculté d’éducation de l’Université Memorial et les conseils scolaires sont engagés dans un dialogue régulier afin de s’assurer que les programmes, actuels ou nouveaux, présentés à la Faculté d’éducation répondent aux besoins actuels et émergents du système scolaire.

2019 10 10                              1 :50 p.m.